Deadbeat : something borrowed, something blue (~scape 2004).

Après avoir vue et écouté un de ses lives à Barcelone il y a quelques mois, nous avions été très fortement impressionnés par le travail de ce canadien signé sur le très bon label allemand ~scape. Cela fait longtemps que le dub électronique cherche avec plus ou moins de bonheur a être convaincant. Avec Pole, Tsé, et Deadbeat on a bien envi de croire c’est le cas maintenant. Tout au long des 10 titres qui composent ce disque on retrouve très naturellement toutes les composantes propres au genre « dub« . Une basse lourde et présente qui prend d’autant plus sa place dans un club barcelonais équipé d’un bon sound-system, le skank et les divers blips passés dans des chambres d’échos et autres delays faisant le reste. Le mariage avec la technologie se fait alors sans aucun problème. Le choix des éléments et couleurs de chaque titre est cohérent, de bon goût et la solidité des constructions conjugué à la pertinence des développements ne peuvent que finir de convaincre l’auditeur. A écouter en priorité les 2 « tubes »: « white out » et le très bon « fixed elections« .

Francisco Berchenko, janvier 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s