Deru : trying to remember (merck 033 2004)

Deuxième album de Benjamin Wynn, édité par le label américain Merck. Dans la lignée directe du premier(« Pushing air » sortis sur Neo Ouija en 2003) « trying to remember » est toutefois plus orienté vers une electronica profonde et élégante, laissant de côté l’esthétique hip-hop qui avait fait le succès du premier. Mais, même si ceci est moins évident, les beats restent tout de même volontiers percussifs et volontaires, on pourra rapidement en juger à la simple écoute de « tapah« , « spread your arms« , « the days before yesterday« , et « loki« , 4 piéces en formes puzzle qui interpellent dés les premières écoutes. Volontiers lents et éthérés, organiques et intimistes les univers explorés par Deru sont toujours aussi mélodiques; ici, la mélancolie s’affirme et se donne la force de la conviction. Une force tranquille. Bien que l’album et les compositions restent de très bonne facture, on regretterais peut-être le manque de surprises dans les créations, car bien qu’étant différentes du premier album elles en sont surtout la suite logique. A ce stade on ne peut qu’apprécier ce « trying to remember » en attendant de pouvoir écouter fin 2005 le troisième album de Deru.

Francisco Berchenko, janvier 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s