Khan Jamal : return from exile (Isma’a rec 2005)

Marimba, percussions, vibraphone, orgue Hammond, spoken word, une photo de pochette sur un buste masculin ayant visiblement quelques heures de vol… ça fleure bon le son d’antan. Si c’est en fait une nouveauté, ce disque ressemble à une session ou quelques musiciens de jazz férus d’Afrique se retrouvent et proposent une musique aux accents caribéens pas toujours très académique mais néanmoins sincère et spontanée. Il faut dire que Khan Jamal n’en est pas à son coup d’essai, depuis le début des années 70, il a eu l’occasion de côtoyer de célèbres musiciens tel Sunny Murray ou encore Archie Shepp. Les thèmes abordés sur ce disque sont d’influences jazz modal, une ambiance hypnotique flotte sur quelques morceaux qui peuvent rappeler des classiques comme Afro Blue de Coltrane. Vibraphones et orgue s’attachent à poser de longues nappes derrière lesquelles la session rythmique, particulièrement efficace, donne le bon tempo.
Très classe, Pheralyn Dove vient poser sa voix sur deux titres dans un pur style spoken word, ce disque figure d’ailleurs parmi une série du label Isma’a intitulée Philly Jazz, un hommage à la ville qui fit connaître ce style entre rap et poésie. Signalons également la récente collaboration entre electro, jazz et hip-hop de Khan Jamal avec le groupe Antipop Consortium et Matthew Shipp, Malgré ses 59 printemps Khan Jamal ne semble pas vouloir se contenter d’un jazz trop poli, tant mieux !

en écoute ici mp3.mondomix.com/khan-jamal

Thomas Delafosse. novembre 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s