Upsetters : 14 Dub Blackboard Jungle (Auralux Recordings – 1973/ré-édition 2004).

Crédité comme l’une des œuvres fondatrices du style dub (au même titre que l’Aquarius dub, de Carlton Lee) cette réédition et passé relativement inaperçu dans le milieux des néophytes. Et pour cause : il n’y a qu’à voir le nombre démesuré de références éditées sous le nom de Lee Perry et/ou des Upsetters. Bref si vous ne connaissez pas encore le maître du dub, créateur de la formation Upsetters (les énervés), plus connu sous le nom des Wailers, et si vous ne savez que choisir, de ce prolifique surréaliste de la musique jamaïcaine : n’hésitez plus c’est Le Black Board Jungle Dub qu’il vous faut à tout prix (enfin presque…). Non seulement l’album a était réédité dans son intégralité, mais en plus il est agrémenté de 4 titres inédits tous accompagné par la basse funky de Boris Gardiner dont le titre Happy Roots, tiré d’un titre des Upsetters, Bird in Hand lui-même inspiré de la musique d’un film indien  »made in Bollywood’‘. Mixé pour la première fois dans son intégralité en stéréo (les concepteurs n’ont pas lésiné afin de restituer la texture originale de l’œuvre), cette pièce sonore, sans équivalence, donne à écouter la collaboration de Lee Perry avec l’autre co-créateur du dub : King Tubby assassiné par balle devant sa maison en 1989…

Jean Bernard Bassach, mars 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s