Voice : Gumbo (Featherperm rec 2005)

Découvrir un disque qui s’avère être complètement novateur est toujours un plaisir. Celui-ci n’est en rien révolutionnaire mais amène toutefois son lot de satisfactions. En effet dés les premiers couplets, on pense inévitablement à Bahamadia, Ursula Rucker, Amel Larrieux ou encore Me Shell. La jeune chanteuse Voice à certainement du écouter les références de son époque avant de franchir le pas et d’enregistrer un album complet, elle qui fut remarquée sur diverses productions du label canadien PTR était jusqu’alors plutôt affiliée à la scène Broken Beat. Cet album, parsemé de petits rifs de guitare, piano acoustique et de grosses basses rondes, proche parfois du style nu soul, évolue dans un univers majoritairement orienté hiphop jazzy (sans aucune connotation péjorative). Parfois langoureux ou plus animé, le cocktail n’a rien d’indigeste, sobriété et élégance en sont les maîtres mots. Une impression confortée à la vue de l’esthétique de la pochette, à mille lieux des clichés malheureusement trop en vogue dans les productions de rap féminin US. Une musique simple mais efficace que l’on imagine facilement en configuration live dans un petit club intimiste ou l’ambiance peut vite passer de jazz-club à funky party. Actuellement disponible uniquement via le site du label Featherperm, ce disque mérite toute votre attention et conforte l’idée qu’internet reste un formidable outil face à l’inertie des réseaux traditionnels de distribution et de promotion musicale.

Thomas Delafosse, mars 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s