Jerzy Milian Trio : Baazaar (compost 2005)

S’il est une activité qui nécessite patience et provisions financières, la pêche à la rareté discographique peut se vanter d’en avoir fait ‘’dégoupiller’’ bon nombre. Prêts à vendre père et mère pour avoir entre les mains un pressage original, certains collectionneurs ont dû avoir sur leurs listes ce disque rare enregistré en 1969 pour le compte du label Polskie Nagrania. Composé exclusivement de titres écrits par l’artiste polonais, et naviguant entre swing délicat et ambiances feutrées, le vibraphone (ou marimba) subtilement joué par Milian, ainsi que les parties scatées par Ewa Wanat avec sa voix naïve et fragile, donnent une couleur très smart à ce disque. Maintenant, si vous êtes amateur de disque jazz façon Julien Lourau ou Brandford Marsalis passez votre chemin! Nous n’avons nullement à faire ici à un cours magistral de techniques musicale, ça sent plutôt la musique de club, en prise live, avec toutes les imperfections que cela induit. Et rassurons nous, même en 2006, on a encore le droit de préférer une certaine sincérité dans une œuvre musicale, en cela les rééditions de jazz sont salvatrices.

Thomas Delafosse, mars 2006.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s