Amina : Animamine (workersinstitute 2005)

Sorti en décembre 2004, ce 4 titres édité en CD et en vinyle est la 1ére référence du label nord américain L’institut des travailleurs. Depuis 2 ans, le chemin parcouru est loin d’être ridicule puisqu’à ce jour la laborieuse structure travaille avec pas moins de 6 projets d’artistes (tel Johann Johannsson, Sigur Ros ou encore Pierre et le loup) qui se produise dans l’ensemble des pays riches du globe. Pour en revenir à Amina, il s’agit d’un quartet féminin de Reykjavik qui compose une musique électro-acoustique empreinte d’émotions et de sentiments. A la fois simple spontané et sincère, on peut vraiment parler ici de très bonne musique. Faisant la part belle aux instruments acoustiques, l’ensemble intègre sans aucune difficulté, des sonorités et une production à la fois actuelle et très soignée. D’une écoute facile, voire évidente, on adhère vite au propos musical. Aux antipodes des productions de l’industrie de masse, voici donc un bel exemple de ce que peut être une vraie démarche artistique, authentique et intègre. www.aminamusic.com et workersinstitute.com

Francisco Berchenko, décembre 2006.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s