Marlena Shaw : The Spice of Life (Cadet 1969)

Marlena Shaw, née en 1942 dans l’état de New York, a grandit dans une famille de musiciens. Elle est initiée toute jeune à la musique jazz par son oncle, le trompettiste Jimmy Burgess, qui va même jusqu’à la faire chanter à l’Apollo Theater de Harlem, alors qu’elle n’a que 10 ans!
Sa carrière commence vraiment dans les années 60, grâce à des collaborations jazz, avec notamment Howard Mc Ghee, et plus tard l’orchestre de Count Basie.
En 1967, Marlena ouvre son répertoire musical lorsqu’elle signe chez Cadet, une division de la Chess. L’album The spice of life, qui sort en 1969, est ainsi un mélange d’influences soul, blues et jazz, qui bénéficie des arrangements de Richard Evans.
Sa voix douce et sensuelle s’exprime à merveille sur des titres tels que Liberation Conversation ou California Soul (samplé, entre autres, par DJ Premier et Cut Chemist).
De plus, elle porte à travers cet album un message politique fort. Le morceau Woman of the ghetto, magnifique hymne aux femmes noires, en est une belle illustration. Il faut également citer sa version du titre I wish I knew (how it would feel to be free), qui tend musicalement vers le gospel.
The spice of life peux donc être considéré comme un classique de la musique noire américaine, à se procurer d’urgence, si ce n’est pas déjà fait !

Annietha Gastard, juin 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s