Pole : Steingarten (scape 2007)

Voici le 5e album de Stefan Betke après sa trilogie fondatrice et un 4e album où l’on pouvait rencontrer notamment le rappeur Fat Jon. La musique se fait moins atmosphérique. Toujours aussi psychédélique, elle est néanmoins plus rythmée, voire même plus agressive, tirant par moment vers une noise délicate. Basses profondes et omniprésentes, rythmiques plombées à caractère hip-hop dans la lignée du précédent opus, réverbérations hyper présentes qui donnent une sensation d’espace infini : on est bien ici en présence de ce dub électronique allemand dont Pole est une des têtes de file. Mais cette fois, les espaces sont véritablement peuplés de bruits qui n’hésitent pas à passer au premier plan. C’est en cela qu’on peut tenter de décrypter la pochette vaguement kitch de ce « jardin de pierre ». Les précédentes, avec leurs monochromies ou leurs teintes pastel faisaient écho à la musique fantomatique, à bout de souffle, des galettes qu’elles renfermaient. Ici au contraire, les sons et les notes, les rythmiques s’affirment, les contours se font plus précis : on pourrait presque distinguer la princesse qui se morfond dans son donjon enneigé. www.scape-music.de et poleartist

Kevin Billiéres, mai 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s