Earth : The bees made honey in the lion’s skull (Southern Lord 2008)

Sorti du brouillard après une décennie d’exorcisme, Hex :Or printing in the infernal Method signait le grand retour en 2005 de ce groupe/homme légendaire : Earth/Dylan Carlson. Un album dépeignant un ouest spectral balayé par le vent au cœur d’une Black americana minimaliste. The bees made honey in the lion’s skull en est la suite directe, on retrouve ici les influences country, les résonances méditatives des cordes sur le bois et les tempos conférant au Doom. Mais là ou Hex… était le projet d’un seul homme, The Bees… bénéficie de l’expérience scénique et des rencontres que Carlson a pu faire ces dernières années. Outre Adrienne Davies à la batterie, on retrouve Steve Moore à l’orgue Hammond et piano, Don McGreevy à la basse et en invité très spécial le jazzman Bill Frisell (collaborateur de John Zorn au sein de Naked City). Cette nouvelle architecture donne à Earth un son moins minimaliste. Les guitares scintillantes de Frisell donnant à l’ensemble un côté plus psyché et l’omniprésence du Hammond et piano oriente les compositions vers un Gospel rocailleux. L’orage est maintenant passé, l’heure est à la recherche de la lumière. www.southernlord.com

Sébastien Fauvarque aka GDZ, avril 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s