Meat Beat Manifesto : Autoimmune (Planet mu )

20 ans que Jack Dangers aka Meat Beat Manifesto traîne ses synthétiseurs modulaires vintages (dont le EMS Synthi 100, synthétiseur vendu par la BBC, responsable de la plupart des effets sonores des séries TV de science-fiction anglaise 70s-80s) et son style unique dans la galaxie électronique. Un mélange atypique de Dub rétro-futuriste, de breaks de batterie funky, de Hip-Hop globalisants mâtiné de climats industriels catapultés par une extraordinaire science de la basse. Ce n’est donc pas un hasard de voir ce nouvel opus sortir sur Planet Mu, label actuellement en pleine obsession Dubstep. Autoimmune ratisse large, enchaînant les morceaux de Dub aquatique aux accents Scornien (62 Dub), de Reggaeton rampant (I hold the mic !), de Dubstep plombé (Guns N Lovers et Lonely Soldier) ou de Hip Hop vénéneux (Young Cassius). Le menu est gras, généreux, un affront à toute diététique musicale. Certes le chef n’a pas changé ces ingrédients depuis son ouverture, mais ses recettes ont rarement été égalées. Vous reprendrez bien un peu ? Et bon appétit bien sûr ! www.meatbeatmanifesto.com

Sébastien Fauvarque, juin 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s