Abdel Halim Hafez : Min Ghir Leih (Rotana 2008)

Abdelhalim Chabana dit Abdel Halim Hafez, mythe de l’Egypte Nassériene. Rossignol brun à la voix envoûtante des années 50, 60 et 70, acteur de renom et chanteur le plus populaire du Moyen Orient, faisait s’évanouir les femmes dés qu’il entonnait ses solos magiques de plus de 30 minutes!
Initié dés l’âge de 11 ans, il sort diplômé de l’école du Caire au moment de l’indépendance. La pratique du hautbois et les reprises du répertoire de Mohammed Abdel Wahab lui confèrent de solides bases. C’est en chantant en direct sur les ondes de la radio nationale que son ascension commence. Contemporain de la diva de l’orient Oum Kalthoum, de Mohammed Abdel Wahab ou de Farid El Atrache. Renouvelle l’art de la chanson « El Tarab ». Décontracté et souriant, il aimait jouer avec le public tel un chef d’orchestre moderne. Cet amour de la scène, rompt avec l’attitude de ses concurrents. Un révolutionnaire de la world music avant l’heure. Ses performances scéniques et cinématographiques passionnelles impressionnent. Abdel Halim souffrait… Atteint de la bilharziose et asthmatique il dissimulait la douleur d’une fracture à la jambe. Après une prestation à l’Olympia en 1974 et une dernière apparition en 1976, il meurt le 30 mars 1977 à Londres. Ses funérailles au Caire, sont les plus grandes d’Égypte après celles du président Nasser et de la chanteuse Oum Kalthoum. 4 femmes se suicident à l’annonce de sa mort. En 1999 le chanteur Jay-Z reprend la chanson Khosara. Il laisse 300 chansons d’amours éternelles. www.rotana.net

Jean-Bernard BASSACH, juin 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s