Captain Sinbad :The 7 voyages of Captain Sinbad (Greensleeves 2007)

Depuis toujours dans l’univers de l’imagerie populaire de la musique afro-caribéenne – et plus particulièrement ce qui nous concerne ici la musique jamaïcaine des 70’s – une place à part est dévolue au mythe d’Afrique et d’Orient. Comme tout héros mythique, Sinbad le marin et ses 7 voyages ont marqués toute une génération de jeunes afro-caribéens dont la principale source d’inspiration fut le petit écran. Sortie en 1963, le film de Byron Haskin fait partie de ses chef-d’oeuvre kitch auquel s’identifièrent des jeunes en quête d’une identité panafricaine retrouvée. Parmi les nombreux noms de scène des deejays véhiculées par les séries B, il y a les grands classiques du western comme Clint Eastwood ou le mafieux Al Capone. D’autres comme Captain Sinbad se réclame de l’antique tradition de pirates et autres héros marins populaires. Le poète et toaster ‘’rub a dub’’ 70’s est réédité sur Greensleeves. Un grand classique enregistré à Channel 1. Pur bijoux qui laisse loin derrière les productions actuelles sans parler de la pochette, style ‘’blaxploitation’’.

greensleevesrecords.blogspot.com

Jean bernard Bassach, avril 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s