GEOIDES

Educateur spécialisé et guide de moyenne montagne, Patrick Avakian allias H 1000 est le représentant d’une génération d’inclassables. Après une diffusion remarqué de ses créations sur ARTE radio il réalise ‘’Géoides’’: Une performance unique qui conjugue le documentaire naturaliste et la création sonore pure.

Ta passion pour la montagne ?
Adolescent, en cure thermale à Font Romeu j’ai découvert la Cerdagne. Plus tard je suis revenu dans les Pyrénées comme moniteur de colonies de vacances. Je pratique alors régulièrement la randonnée.

Tes débuts radiophoniques ?
Lorsque le ministre de la culture Jack Lang à lancé l’autorisation d’émettre des radios libres: En 1983, au lycée de Villefranche de Rouergue. En 1993, en qualité d’étudiant à Toulouse, sur Radio Campus où j’anime une émission humoristique. Rapidement, je change de cap pour me rapprocher de ma passion. L’émission H 1000 né de mes rencontres entre montagne et radio. Un Walkman cassette enregistreur à la main, j’arpente les sommets et je commente mes randonnées. Tout est monté en simultané et diffusé en direct sur l’antenne. Vers la fin des années 90, je dispose d’un studio multipiste à demeure pour monter mes programmes. Actuellement, je produis mes créations dans mon home studio avec du matériel numérique. Dans un souci d’exigence, j’essaye de restituer un traitement sonore de qualité.

A quel moment as-tu passé le cap de l’amateurisme éclairé pour la professionnalisation de ton activité ?
A mon retour de l’Himalaya en 2001, je reçois le prix Pyréne décerné par le Principat d’Andora, qui récompense un reportage original autour de la mise en valeur des Pyrénées.
Une reconnaissance professionnelle en tant que producteur radio, artiste/naturaliste et pédagogue qui aboutie à ma collaboration avec ARTE radio en 2007.

Tu es le seul en Europe à proposer ce type de création sonore ?

Il existe des gens qui réalisent, en milieu naturel, des prises de sons très affinés mais à ma connaissance je pense être le seul à faire du direct in situ, dans l’environnement montagnard. Une sorte d’instantané de mes randonnées. A travers le micro, je transmets ma connaissance du milieu naturel hérité de mes expériences de guide de montagne et d’éducateur spécialisé. Un témoignage poétique.

Viens l’idée d’une performance : Géoïdes…
C’est l’aboutissement d’une logique entamée avec H 1000. Ma démarche consiste à apporter au plus près de l’auditeur les sons de la nature. Pas seulement sur les ondes hertziennes mais aussi lors d’une performance scénique, ‘’Géoïdes’’. Une immersion dans la nature où l’on retrouve les musiques – qui font la marque de mes créations – du compositeur Francisco Berchenko, mes enregistrements de sons typiques et les diaporamas de massifs choisis. Une initiation poétique, musicale et visuelle…

Que penses-tu de l’évolution récente de notre environnement ?
Ma volonté n’est pas d’être un moralisateur. Il faut sensibiliser les gens à partir d’une approche ludique. Susciter chez eux une émotion, à travers l’écoute des sons de la nature par exemple. Le flicage ne sert à rien. Les gens doivent comprendre et entendre la nature pour y être sensible.

geoides + h1000 et h1000prod

Propos recueillis par Jean Bernard Bassach, avril 2010.

Une réflexion sur “GEOIDES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s