Marcia Griffiths : Melody Life (VP records 2007)

Née en 1949 dans les quartiers pauvres de Kingston, elle est plus connu pour ses prestations de choriste au sein des I-Three avec Bob Marley et les Waillers que pour sa carrière solo. Elle est la chanteuse la plus appréciée des jamaïcains, loin devant Rita Marley et au-delà des modes du moment. Elle se produit pour la 1ère fois avec Byron Lee & the Dragonairs au Carib Theater de Kingston et interprète No Time To Lose de Carla Thomas et débute sa carrière à 14 ans à Studio 1 où Coxsone la prend sous son aile. Plusieurs standards sont alors à son actif tel Truly, Mark My Word, Feel Like Jumping ou Let Me Be Yours.
A la fin des 60’s, elle enregistre le fameux Young Gifted And Black en duo avec son compagnon Bob Andy, célèbre tube de Nina Simone. De cette union découle les albums Young Gifted And Black et Pied Piper, co-produits par Bob Andy et Harry Johnson. En 1974, sort l’album Sweet Bitter Love produit par Lloyd Charmers puis, de 1975 jusqu’à la mort de Bob en 1981, elle chante dans les I-Threes (avec Rita Marley et Judy Mowatt), aux côtés des Wailers. Cette expérience lui apporte une reconnaissance de la scène reggae jamaïcaine. Les I-Threes ont également enregistré Beginning en 1983. Après avoir créé la fondation Marcia Griffiths qui soutient financièrement femmes, enfants et personnes âgées elle fonde une école de musique à Kingston.

www.marciagriffiths.net et www.vprecords.com

Jean-Bernard Bassach, décembre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s