Selda : Selda (Finders keepers 2006)

Groove psychédélique au pays d’Ataturk. 12 sons d’Anatolie pour le meilleur de la pop/folk turque des années 70. A la guitare acoustique, la chanteuse Selda Baclan nous sert la crème du groove de Turquie. Une réminiscence des musiques modernes afro-américaine façon Asie-mineure. C’est grâce au fanatique du beat OhNo (frère de Madlib) et à son album instrumental Dr.No’s Oxperiment – composé d’échantillons de musiques méditerranéenne – sur Stones Throw que cette muse est sortie de l’oubli ou l’avait enfermé les faiseurs de groove. Plus tard, c’est sous le label Finders Keepers, que sort l’album original. Oeuvre dévouée de 2 dj’s qui rééditent des albums obscurs du monde entier. Musique turque donc, enregistrée dans les années 70. A mi-chemin entre l’Orient et l’Occident, les Turcs commençaient à expérimenter la musique populaire, utilisant les possibilités offertes en studio par les nouvelles technologies, tout en conservant une teinte résolument locale dans leurs oeuvres. Les premiers albums de Selda Bagcan et d’Ersen sont dans cette catégorie. Synthétiseurs funky, son analogiques, distorsion et mélange de breaks.

www.stonesthrow.com et www.finderskeepersrecords.com

Jean bernard Bassach, avril 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s